© Elise Peroi

Tisseuses de la mémoire du temps

Projet en collaboration avec la piscine de Roubaix.

La mémoire du temps est gardée précieusement par des symboles tissés dans les tapis.
Chaque fil dessine un fragment de l'histoire et ces femmes sont les gardiennes des récits ancestraux.
Ces femmes, de deux générations assises sur un tapis, le regard pensif, sont comme détentrices de transmission.
Par leur gestes et leur savoir elles font partie des histoires qu’elles retranscrivent.
Le tissage joue de variations tissées et non tissées dans un jeu de volume ou les couches superposées donnent une vision des mémoires entrelacées. Ces fragments dissimulent et invitent à plusieurs lectures.
L’une des femmes est visible et l’autre se retrouve cachée par les fils J'ai ainsi voulu jouer sur ce qui se cache et se dissimule, sur la force qui émane des messagères mystérieuses du temps qui passe.

Tisseuses de la mémoire du temps
Tissage
Lin, soie peinte, corde, Cuivre
130/70/25 cm
2017

Photo©thomas jean henri