© Elise Peroi

15.11-29.11 SEUIL
Exposition et performance à la Maison du Val Joly France.

En résidence de création à La chambre d’eau, Elise Péroi travaille sur l’idée du seuil et de l’équilibre en transposant ces questions en un triptyque composé de l’astre solaire Hélios, de la chute et du labeur.

Venant du champs des métiers d’arts, elle se nourrit de l’importance du geste qui accompagne la réalisation d’une oeuvre, et laisse apparaitre une frontière mouvante entre fini/infini, en cours de… Ce projet entrecroise différentes formes plastiques, textiles, sonores et corporelles.

Entre installation et performance, l’espace prend l’allure d’une construction visuelle où tout évolue et renvoie à différentes images de langages. La performance est le fruit de collaboration avec Thomas Jean Henri.

Avec l'aide du programme WATCH THIS SPACE 10-Biennale des jeunes artistes organisées pars 50°Nord.
Accompagnée par La chambre d’eau.

12.09.2020-01.06.2020 RESIDENCE CARREFOUR DES ARTS / GESTURE OF LANGUAGE
Résidence de création.

L’artiste travaille sur le lien entre la parole et le textile comme point fondateur de l’image d’un discours politique et poétique. Ce médium a permis de diffuser des messages en entrecroisant des fils que l’on pourrait comparer à des discours et qui a laissé perdurer l’écho des chants accompagnant ces labeurs. Ce médium joue de ces sens amalgamés. Il en résulte que cet outil a été traduit dans de nombreuses civilisations comme élément de langage. Pour traduire cette recherche, elle a recours à différents moyens d’expression dont la technique du tuftage. Le tapis est pour Élise Peroi un outil de transmission, symbole de mémoire et traitant l’imaginaire commun. L’artiste s’intéresse à cette thématique, et propose d’explorer le rapport d’une technique traditionnelle textile au langage numérique, sonore et gestuel.

Avec l'aide de la fondation privée du Carrefour des arts.