© Elise Peroi

Photo©Chiara Caterina

Élise Peroi - Née à Nantes en 1990 - est une artiste textile diplômée et lauréate de l’académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles en 2015. Elle a été invitée en Italie à la Fondazione Aurelio Petroni et y a développé des installations textiles qui retranscrivent la corrélation entre les éléments et les émotions que la vision d’un paysage peut susciter.

Depuis 2016, soutenue par les Halles de Schaerbeek, elle développe des performances textiles se nourrissant de la technique du tissage. Elle collabore ainsi avec la danseuse et chorégraphe hongkongaise Mui Cheuk-yin, avec qui elle perfore à Bruxelles et Hong-Kong. Cette année elle présente à Marrakech une recherche autour du sacré intitulée «Îlot » combinant la performance, ses créations, le texte et l’acoustique des objets. Ce soutien avec les Halles du Schaerbeek lui permet la réalisation d’une pièce numérique et interactive « Trame sensible » qu’elle expose depuis lors dans diverses expositions.

Ce travail lien le corps et l’art contemporain l’a amené à collaborer avec le violoncelliste Roel Dieltiens et avec le compositeur thomas jean henri et a présenter son travail en Belgique, en France et au Maroc.

Elle se voit octroyer la bourse de la TAMAT à Tournai centre du textile et des arts muraux en 2017 et est sélectionnée l’année suivante pour la résidence sur l’île de Comacina.

____________________________________________________

Around an axis, everything is linked, criss-crossed, and stretches.
My work arises and gathers momentum from this motto.
Originating in an ancient technique in which the act of making is as valuable as the end product, weaving is a way to express myself and to incorporate myself in today’s world. For me, it is an infinite work of “fabric writing”.

Nature provides me with both the ideas and the materials for my creations.
My work feeds on many thoughts and readings that all lead to reflections on the richness of nature: Every element in nature is structured and connected so as to create perfect shapes and harmony.

My creations often lead me to other disciplines that are connected to weaving – drawing, painting, collaging, and welding – in order to build media tailored to my textile works.
Weaving enables the expression of the whole body. A sort of dance emerges from all the successive, interlaced movements that make up the act of weaving.

The entire body is thus able to express something, and this feeling is, for me, a logical step towards Qigong, a discipline in which movements spread the energies that are like the threads of our lives.
A wide territory, where all is linked, expands from the centre of my expression; my wish is to explore and share.
____________________________________________________________________

A partir d’un axe, tout se lie, s’entrecroise, se déploie.
C’est dans cette formule que son travail prend sa source et son élan.
Partant d’une technique ancestrale ou l’acte de faire a autant de valeur que le produit fini, tisser est pour elle un moyen de s’exprimer et de s’inclure dans le monde actuel. Il s’agit pour elle d’un travail d’écriture textile qui s’étend à l’infini.

Elle puise dans la nature les idées comme les matériaux de ses travaux.
Son travail se nourrit de diverses pensées et lectures qui invitent à réfléchir sur la richesse de la nature dans laquelle tout s’articule et se répond pour former une géométrie et une harmonie.
Ses créations l’entraînent vers différentes pratiques reliées à ses tissages, tels le dessin, la peinture, les collages et la soudure afin de construire exactement les supports adaptés à ses créations textiles.
Le tissage renvoie à l’expression du corps tout entier. Par tous ces gestes qui se suivent et se croisent, une sorte de danse s’offre à nous.